Critique: 300-La Naissance D’un Empire

three_hundred_rise_of_an_empire_ver7Le général grec Thémistocle tente de mobiliser toutes les forces de la Grèce pour mener une bataille qui changera à jamais le cours de la guerre. Il doit désormais affronter les redoutables Perses, emmenés par Xerxès, homme devenu dieu, et Artémise, à la tête de la marine perse… Réalisé par Noam Murro avec Sullivan Stapleton, Eva Green, Lena Headey et Rodrigo Santoro.

 

En 2007, Zach Snyder se faisait connaitre du grand public grâce à 300. L’œuvre de Frank Miller prenait vie sur grand écran avec succès.

De part sa fidélité avec le support original, ses ralentis (on aime ou on aime pas) et son esthétique particulière, on peut dire que ce film est devenu culte. Lorsque la Warner annonça qu’une suite était en préparation, on ne savait pas comment prendre cette nouvelle. Joie? Scepticisme? Et lorsqu’on apprenait que Zack Snyder ne serait pas à la réalisation et qu’un parfait inconnu serait au commande? Le doute commençait à s’installer…La-troisième-bande-annonce-épique-de-300-La-Naissance-d’un-Empire-en-VOST-et-VF

Ces doutes seront balayés d’un revers de la main lors des premières scènes. C’est avec un certain plaisir que l’on retrouve l’ambiance si particulière du premier film.  Que ce soit au niveau des couleurs ( qui seront plus sombre dans cet opus), les combats et surtout les ralentis, Noam Murro s’est totalement imprégné du style Snyder. Et c’est une bonne chose: les événements des deux films prennent place dans un univers totalement homogène. D’autant plus que ce film n’est pas vraiment une suite, ni une prequelle: les évènements des deux volets se déroulent simultanément. Plusieurs images du premier film feront leur apparition afin de nous aider à nous situer chronologiquement. Les fans du premier volet se retrouveront donc sur un terrain qui ne leur sera pas étranger… enfin presque pas étranger.

Car si le réalisateur marche sur les pas de Snyder, il doit aussi y apporter quelque chose de nouveau pour que ce film ne soit pas une vulgaire copie de 300. Alors que Leonidas et sa garde personnelle seront chargés de protéger les Thermopyles, Thémistocle s’occupera des perses sur le plan naval. Un choix judicieux qui nous donnera une vue d’ensemble de l’invasion de Xerxès sur deux fronts totalement différent. On appréciera aussi les combats qui sont relativement bien chorégraphiés et intenses. 300: BATTLE OF ARTEMESIUM

Mais même si Noam Murro a réussi le défi de réaliser un opus qui se marie parfaitement avec le film de Snyder, tout n’est pas parfait. Le principal défaut vient du scénario. Tout comme les spartiates, les athéniens devront repousser et subir les assauts de l’imposante armée perse. Oui, ce n’est pas très folichon d’autant plus que les films ont l’air d’avoir la même structure scénaristique! Pour donner un exemple, les deux films s’ouvrent sur le même sujet et se finissent de manière similaire.On aura donc l’impression d’avoir la bataille des Thermopyles mais en pleine mer cette fois ci. On pourra trouver une excuse cependant au réalisateur: alors que Zach Snyder se contentait de retranscrire fidèlement la bd culte , Noam Murro devait mettre sur pied une histoire crédible alors que la suite de l’oeuvre de Frank Miller est toujours en cours de publication.

Concernant le casting, même s’il s’en sort avec les honneurs, Sullivan Stapleton souffrira de la comparaison avec Gerard Butler mais on s’en doutait un peu: difficile d’être aussi charismatique que Leonidas! Stapleton est aussi un peu dans l’ombre d’Eva Green qui nous campe une Artémise à la fois sublime et mortelle. Son personnage est surement le plus travaillé. Même si un petit effort est fait pour nous en dire un peu plus sur Xerxès, les personnages secondaire sont vraiment plat, aucun développement est fait et leurs rôles se limitent à une chose: être de la chair à canon. Dommage…

Même si ce film est un peu en dessous de « 300 » niveau qualité, Noam Murro a le mérite de nous offrir un second opus cohérent et divertissant! Ma note: 7/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Critique: 300-La Naissance D’un Empire »

  1. avis qui à l’air de tenir la route. Sur que ce nouvel héro, rien qu’en image, n’as pas l’air d’avoir 1/10 ième du charisme de Gerard Butler. J’ai aussi un doute sur la qualité de la photo en comparant les image de 300 et de ce nouvelle opus (les plans façon peinture de l’ancien 300 en jetais vraiment). Mais bon à voir donc ça ne semble pas totalement raté ! merci pour la critique bien fondée. Dommage qu’ils n’aient pas attendu la sorti de la BD pour en puiser le meilleur

  2. Ping : Critique: Hercule | Captain Blogbuster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s