Critique: Divergente

divergente-poster

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes. Réalisé par Neil Burger avec Shailene Woodley, Theo James, Kate Winsley, Miles Teller, Maggie Q, Jai Courtney, Zoë Kravitz, Ansel Elgort.

Hollywood continue à exploiter le filon très lucratif des romans pour adolescents/tes. Allez jeter un coup d’œil à la Fnac et vous verrez que ce secteur représente une véritable bénédiction pour des studios en panne d’inspiration et condamnés à nous livrer des remakes. La particularité de ces adaptations, c’est que la plupart mettent en scènes des héroïnes. Bella (Twilight) a ouvert le bal et Katniss (Hunger Games) s’est imposée avec succès. Clary (The Mortals instruments), Lena (Sublimes Créatures) et Mélanie (Les Âmes Vagabondes) n’ont pas réussi à se hisser au niveau de la fille du feu. Une nouvelle rivale tente de lui ravir la première place, elle se nomme Tris. Divergente-La-bande-annonce-finale-exclusive-en-VFAutant le dire tout de suite: Divergente souffrira de la comparaison avec Hunger Games car les deux films ont beaucoup de points communs. On se retrouvera donc dans une société post apocalyptique qui établie des règles strictes afin de vivre en harmonie et de ne pas retomber dans une nouvelle guerre qui risquerait d’être fatale pour l’humanité. Comme dans Hunger Games, cette société est divisée en plusieurs parties. Katniss vit dans un monde divisé en district, pour Tris, ce sera des factions. Pour en finir avec les comparaisons, les deux héroïnes sont des battantes, sauf que contrairement à Katniss qui a un talent inné, Béatrice (son vrai prénom) devra subir un long entrainement.

Là où Divergente fait la différence, c’est sur le message que transmet le film. La première chose qui nous frappe lorsqu’on fait la connaissance avec Tris, c’est son manque d’épanouissement. Faisant partie de la faction des Altruistes, on sera surpris par son look et son style de vie. Ces Altruistes nous ferons penser un peu a une version moins coincée des amish. Tris devra faire un choix: rester fidèle à la faction de ses parents, comme le font la plupart des jeunes de son âge ou suivre sa voie et choisir la faction de son choix. La jeune fille a aussi une particularité: lors d’un test, il s’avère qu’elle est « divergente », elle est susceptible d’appartenir à n’importe faction. Cette particularité est très mal vu et est passible de mort.

En quittant les Altruistes pour une faction plus cool, celle des Audacieux, le message qu’envoie Tris au public ciblé (les ados) est clair: refuser d’entrer dans le moule que veut nous imposer la société et ce, peu importe la pression la familiale. On la verra donc s’affirmer et s’épanouir chez les Audacieux. Un message très positif mais le film a un gros point noir…Divergente-Photo-Shailene-Woodley-Theo-James-02

En plus de nous donner une leçon sur le refus d’être un mouton qui refuse de se faire formater par les codes que nous impose la société, le film nous montre malgré tout que rien est acquit d’avance. On verra donc Tris travailler dur pour  gagner sa place chez les Audacieux. Et c’est précisément le principal défaut du film. Toute la partie qui se focalise sur l’entrainement de l’héroïne est beaucoup trop longue! Certes, toute cette partie s’avère intéressante avec ces quelques combats de boxe, mais au bout d’un moment ça devient répétitif et on ne pourra s’empêcher de regarder sa montre… Et la romance niaise entre Tris et Quatre ressemblera parfois plus à une parodie qu’à une histoire d’amour  même s’il faut reconnaitre que, pour l’instant, on échappe au calvaire d’un triangle amoureux… KATE WINSLET and THEO JAMES star in DIVERGENT

La difficulté d’un premier film d’une saga, c’est de savoir faire l’alchimie entre la présentation de l’univers dans lequel se déroule l’action, la présentation des personnages et enfin l’intrigue. Sur une durée de 2h20, l’intrigue de Divergente pointera le bout de son nez au bout de 1h45!!! On aurait pu pardonner ce démarrage tardif si cette intrigue s’avérait intéressante, mais non: les Érudits, une faction qui n’est composé que d’intellectuels, décident de préserver la paix  en supprimant la faction d’origine de Tris, les gentils Altruistes qui ne font de mal à personne… Commettre un génocide au nom de la paix, vachement intelligent les mecs!!! Toute cette partie est hyper prévisible et l’arnaque, c’est qu’on ne saura même pas pourquoi les divergents sont considérés comme des parias…

Vous l’aurez compris, le principal défaut du film est son rythme. Niveau casting, Shailene Woodley est un excellent choix. Grâce à son naturel, elle se glisse parfaitement dans la peau de Tris et la plupart des adolescentes parviendront à s’identifier à l’héroïne. Theo James s’en sort parfaitement dans le rôle de Quatre, fort à parier que l’acteur fera chavirer le cœur des demoiselles. Par contre, on pourra se demander ce que fait la talentueuse Kate Winsley dans ce film. L’actrice n’a pas su me convaincre dans le rôle de la méchante, dommage…

Divergente a les moyens de rivaliser avec Hunger Games, mais l’introduction trop longue et la puérilité de ce premier volet lui font cruellement défaut. Le second film devra impérativement être plus dynamique. Ma note: 4/10

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Critique: Divergente »

  1. Ping : Showeb de rentrée 2014: J’ai pu voir la bande annonce d’Avengers of Ultron! | Captain Blogbuster

  2. Ping : Divergente 2-L’Insurrection: la bande annonce | Captain Blogbuster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s