Critique: Need For Speed

Need-for-Speed-2014

Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner… Réalisé par Scott Waugh avec Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots, Scott Mescudi, Michael Keaton.

En 2001, Fast and Furious débarquait sur nos écrans. Voitures de rêves, filles sexy et courses sauvage, ce premier opus était le début d’une longue saga. Mais petit à petit, Fast and Furious délaissait le coté underground pour nous offrir des films d’action, quitte à reléguer les voitures et courses urbaines au second plan. Mais rendons à César ce qui appartient à César: la franchise a bâtit son succès en s’inspirant du célèbre jeu vidéo: Need For Speed. need-for-speed-trailer

Need For Speed décide donc de rattraper ses tours de retard sur Fast and Furious et de quitter nos consoles pour se retrouver dans les salles obscures. Je vais commencer par le gros point faible du film: sans surprise, le scénario est vide et sans réel rebondissement. Pas de policier infiltré, de braquages ou de vols de voitures en un temps record. Non, on juste droit à une banale histoire de vengeance sur fond de courses. Il faut avouer que c’est maigre mais pourtant Need For Speed est loin de faire une sortie de route et de se crasher dans le panneau « nanar ». Need-for-Speed-Movie-Aaron-Paul

Il faut être franc, en allant voir ce film , on ne demande qu’une chose: des bolides et de la course! Need For Speed ne s’écarte à aucun moment de son sujet et n’est pas avare en course poursuite. Et quel est le meilleur moyen d’avoir constamment une voiture à l’écran sans que ça devienne trop lourd? Faire un road-movie!

Car c’est ce qu’est Need For Speed et c’est le style qui lui correspond le mieux. Ceux qui ont passé de longues heures à se prendre pour des pilotes émérites seront d’accord: le film est une adaptation fidèle du jeu vidéo. On retrouvera donc l’ambiance particulière d’une course nocturne en pleine ville ou encore la police qui s’invite histoire de rajouter un peu de piment (et de pression). Pour coller encore plus au jeu, on aura aussi droit à la gestion du trafic et les courses prennent place dans des lieux très variés. Bugatti Veyron in Need for Speed

Les fans de grosses cylindrées seront également aux anges! Toujours dans un soucis de fidélité au jeu vidéo, Need For Speed a mis le paquet! Alors qu’elles ont fini par être reléguées au second plan dans Fast and Furious, dans ce film, les voitures sont les véritables stars. Ça va du muscle cars (Pontiac Gto, Gran Torino) aux supercars de légende: Shelby GT500, Lamborghini Elemento ou encore l’impressionnante Koenigsegg Agera R! Un véritable harem!

Le réalisateur parvient à les mettre chacune en valeur lors des courses. Scott Waugh, nous offre différents points de vue (comme dans le jeu) pour suivre les courses endiablées. La camera embarquée n’est cependant pas agréable pour suivre le déroulement des runs (notamment lors de la première course). Le réalisateur est aussi cascadeur et ça se voit: pas d’effets spéciaux mais de véritables cascades filmées à l’ancienne. Le rendu à l’écran est très impressionnant. Need-For-Speed-Set-Interview-Imogen-Poots

Sans pour autant livrer une interprétation qui leur vaudra un oscar, le casting s’en sort assez bien. Aaron Paul arrive à porter le film sur ses épaules et le duo qu’il forme avec Imogen Poots est assez crédible. L’ensemble du casting secondaire parvient à s’articuler sans problème autour d’eux. On regrettera cependant que, tel le père Fouras, Michael Keaton soit cantonné dans la même pièce tout au long du film…

Need For Speed parvient à nous faire oublier son scenario très mince en nous offrant de l’action tout au long du film. Il parvient à se démarquer de Fast and Furious et à être une adaptation réussi du jeu. Excellent divertissement. Ma note: 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s