Critique: Ninja Turtles

Teenage_Mutant_Ninja_Turtles_21La ville a besoin de héros. New York City est devenue sombre quand Shredder et son démoniaque Foot Clan possèdent une poigne de fer sur la police et les autres politiciens. Le futur est sombre jusqu’à que quatre frères s’élèvent des égouts et découvrent leur destinée en tant que Tortues Ninja. Les tortues doivent travailler avec la journaliste sans peur April et son cameraman Vern Fenwick pour sauver la ville et contrer le plan diabolique de Shredder. Réalisé par Jonathan Liebesman avec Megan Fox, Alan Ritchson, Pete Ploszek, Noel Fisher, Jeremy Howard, William Fichtner, Danny Woodburn.

Les quatre tortues les plus cool de l’univers sont de retour pour notre plus grand plaisir (ou grande crainte?)! Leonardo et ses frères ont d’abord débuté leurs aventures dans les pages d’un comics avant de se faire connaitre du grand public avec le fameux dessin animé de 1987 et les 3 films sortis au début des années 90. Autant vous dire que mon enfance a été bercée par les chevaliers d’écailles! C’est avec une attente toute particulière que j’ai découvert la version 2014 des Tortues Ninja. Alors, le résultat est-il à la hauteur?Malheureusement, non. Ninja Turtles n’est pas une catastrophe mais plusieurs points feront grincer les dents des fans de la première heure. On commence avec April O’Neil. Le personnage reste fidèle à la version animée: fouineuse, toujours à être là où il ne faut pas etc etc… Le problème vient du fait qu’on a l’impression qu’elle prend tellement de place dans l’histoire que le développement de nos tortues ninja en pâtit. En effet, la gestion autour des 4 frères est assez inégale et par moment surprenante… C’est bien connu: les tortues ninja ont chacune leur propre couleurs, arme et surtout personnalité. Leonardo est le leader et le discipliné de la bande, Raphaël est le nerveux, Donatello est l’intello et Michelange est le rigolo. Un film qui doit gérer une équipe doit toujours trouver le parfait équilibre entre les membres afin que certains ne se retrouvent pas en retrait. Par exemple, Les Gardiens de la Galaxie avait su gérer parfaitement chacun des membres de la team. Malheureusement Ninja Turtles échoue sur ce point: l’humour de Michelange et la bad-ass attitude de Raphaël éclipsent totalement Leonardo et Donatello. Pire: certains moments étaient clairement fait pour Leonardo mais le réalisateur a choisi de mettre en avant Raphaël.

Ensuite on déplorera le traitement infligé à leur célèbre ennemi: Shredder. Malheureusement, le personnage est très mal exploité. On a pu le voir dans la bande annonce, Shredder souffre de la même malédiction du Samouraï d’Argent dans The Wolverine: une armure high tech. Les raisons de ce relooking sont totalement dispensable et inexpliquées et ça aura plutôt tendance à rendre l’armure ridicule qu’impressionnante ! Shredder maitrise parfaitement les arts martiaux et aurait pu compter en grande partie sur sa technique pour donner du fil à retordre aux tortues. Outre des motivations basique pour ce genre de personnage, les rebondissements sont très prévisibles…Teenage_Mutant_Ninja_Turtles_24   Autre point essentiel du film: l’action! Il faut avouer que Ninja Turtles n’est pas avare sur ce point mais…. certaine scènes sont illisibles! Hormis une scène particulièrement fun et impressionnante, certains combats sont trop sombre pour qu’on puisse distinguer quelque chose.  On regrettera aussi que le manque d’intensité du combat final et que les rues de New York, principal terrain de chasse des tortues, soient très peu exploitées.Teenage Mutant Ninja Turtles Movie 2014Mais même si Ninja Turtles cumulent les défauts et ne brille pas par sa réalisation, le film assure le job en étant divertissant. Malgré le fait que l’équipe soit mal gérée, le principal point positif de ce film reste quand même les tortues et leur maitre Splinter. Leurs origines sont plutôt correctes et leur look qui avait beaucoup fait parler lors des premières images est très réussi (tout comme l’aspect des tortues et de Splinter en lui même). Le seul petit bémol viendrait peut être sur la façon dont leur maitre a apprit les arts-martiaux…

Plusieurs défauts plombent le retour des Tortues Ninja sur nos écrans. Le film reste néanmoins divertissant et le design plutôt réussi des tortues rassure. Leonardo et ses frères ont toutes les armes en main pour cartonner au cinéma, il est donc impératif que le tire soit rectifié pour le second opus. Ma note: 5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s