Critique: À la Poursuite de Demain

465304 Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !  À la Poursuite de Demain (Tomorrowland le titre bien meilleur en version original) est le dernier bébé de Brad Bird, réalisateur à qui l’on doit Ratatouille, Les Indestructibles ou encore l’excellent Mission Impossible: Protocole Fantome. Le synopsis et surtout les bandes annonces de Tomorrowland ne laissent pas de place au doute: c’est la promesse d’avoir un film de science fiction à la sauce Disney hors du commun. D’autant que la fameuse « ville de demain » s’inspire de la fameuse partie futuriste des parcs Disney. Brad Bird a t-il réussi à nous faire rêver? tomorrowland 3La réponse est: oui et non. À la Poursuite de Demain fait parti de ses films ambitieux et qui, au final, passe à côté de leur potentiel et finissent par (légèrement) décevoir. Le film commence pourtant bien et nous émerveille. Difficile de ne pas voir son âme d’enfant resurgir lorsqu’on découvre cette magnifique ville futuriste qu’est Tomorrowland à travers le regard du jeune Frank Walker et de Casey Newton. Visuellement, c’est magnifique. Brad Bird parvient à nous faire rêver,  nous donne envie de d’explorer Tomorrowland et toutes ses merveilles technologique. Tout comme les personnages, on ne veut pas quitter cette cité et c’est peut être ça le problème de ce film. La promotion, les bandes annonce nous ont tellement vendu cette « ville de demain » qu’il est frustrant de ne pas la voir d’avantage à l’écran. tomorrowlandEt puis une autre vérité s’expose à nos yeux: plus les minutes passent et plus on se rend compte qu’on a plus droit à un film d’aventure destiné à la famille qu’à un film de science fiction pur et dur. Et oui! Il ne faut pas oublier qu’on est chez Disney! Attention: ce n’est pas du tout un défaut mais comme je l’ai dit plus haut, on a l’impression que le film passe à côté de son potentiel.
La magie qu’on avait eu en première partie s’atténuera petit à petit. Tout comme Casey (Brit Robertson), on se posera pas mal de questions sur Tomorrowland et le rôle que la jeune demoiselle aura à jouer dans tout ça mais malheureusement, les réponses seront un peu décevantes.  De plus, l’aspect moralisateur du film pourra peut être rebuter certaines personnes. Plus qu’un film de science fiction/d’aventure À la Poursuite de Demain est une critique de notre société. Il suffit d’entendre le discours de Nix (Hugh Laurie) sur sa vision de notre époque et société pour s’en rendre compte. Tomorrowland représente donc le monde idyllique où il n’y aurait que les meilleurs aspects de l’humanité tandis que celui où évoluent Frank (Georges Clooney) et Casey, c’est à dire notre monde, est voué à l’échec et un destin fatal… Bien évidemment, tout fini bien et la conclusion nous livre un message tellement positif qu’il en devient niais. Dommage…tomorrowland 1 Malgré ces défauts et un rythme en dent de scie, on passe quand même un agréable moment devant À la Poursuite de Demain grâce à une bonne dose d’action et d’humour. Britt Robertson et Georges  Clooney forment un duo plutôt convaincant mais la bonne surprise viendra de la jeune Raffey Cassidy. Son personnage est vraiment surprenant! Par contre, très légère déception pour Hugh Laurie pas trop présent à l’écran…

Au final, « À la Poursuite de Demain » est film d’aventure plutôt honorable et un bon divertissement. Le principal reproche qu’on fera à ce film, c’est de ne pas avoir exploiter à fond cette ville futuriste qui était une pépite visuelle. On aura cesse de vouloir la revoir et de s’émerveiller devant. En fin compte, le titre français prend tout son sens… Ma note: 6.5/10


Réalisé par Brad Bird avec George Clooney, Britt Robertson, Raffey Cassidy et Hugh Laurie. Sortie prévue pour le 20 mai 2015. durée: 2h10.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Critique: À la Poursuite de Demain »

  1. Ping : Top/Flop 2015 | Captain Blogbuster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s