Critique: Les Quatre Fantastiques

fantastic 4Adaptation moderne et résolument nouvelle de la plus ancienne équipe de super-héros Marvel, le film se concentre sur quatre jeunes génies qui se retrouvent projetés dans un univers alternatif et dangereux, qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités et à travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ancien allié devenu leur ennemi.

Après le très moyen « Les Quatre Fantastiques et le Surfeur d’Argent », la super famille fait son retour 8 ans plus tard. Plutôt que de céder les droits à Marvel Studios (qui en avait besoin pour exploiter certains personnages de l’univers des 4F), la Fox décide de redonner une nouvelle chance aux Fantastiques. Cette fois, le studio confie la tâche à Josh Trank, jeune réalisateur auréolé du succès de Chronicle lors de sa nomination. Josh Trank tente alors une nouvelle approche pour ce reboot: une version plus jeune, plus serieuse, plus moderne, plus « ultimate » des 4 Fantastiques. Un choix audacieux certes mais qui n’a pas beaucoup rassuré les fans lors de la préparation du film. Alors, le pari est-il gagnant???

4 Fantastiques 2015Même si je ne suis pas un grand fan des 4 Fantastiques (comics ou film), c’est sans a priori que j’ai découvert ce film, ne demandant qu’à être surpris. Le point que je trouvais intéressant dans les bandes annonces, c’était le mélange entre science fiction et comic book movie. Et en effet, le côté science fiction est bel et bien présent dans la première partie du film. Après la traditionnelle présentation des personnages, on se retrouve embarqué dans un projet scientifique prenant. Josh Trank a retranscrit parfaitement tout le côté science et explorateur qui sont des points essentiels de l’univers des 4 Fantastiques. Avec une première partie intéressante, on se dit que l’espoir renait pour ce reboot. Hélas, tout comme l’expérience scientifique de Reed Richards, le film va se gâter… miles-teller-fantastic-four-costume-pic La façon dont se plante Josh Trank sur la seconde partie est juste stupéfiante. La phase de découverte et d’apprentissage des pouvoirs est le cœur d’une origin story. Toutes les bonnes volontés du réalisateur s’écroulent au moment où il dote ses personnages de leur fameux pouvoir. Loin d’être passionnante, c’est surtout la façon dont le sujet est survolé qui est frappante. Et puis les personnages, auxquelles on avait du mal à s’attacher dès le début, ne sont pas du tout crédible en super héros. À croire que le budget consacré aux effets spéciaux a été entièrement investi pour le design très réussi  de la Chose car le rendu des autres membres de l’équipe n’est pas extraordinaire. Notre seul espoir pour que ce reboot tienne la route est donc que nos « héros » unissent leurs forces face au terrible Fatalis. Seul un vilain digne de ce nom peut sauver ce film… fantastic-four-2015-dr-doom_1378823072Que le fans du Docteur Fatalis sortent leur mouchoir: le vilain à l’air tout droit d’être sorti d’un nanar des studios Asylum. L’un des méchants les plus emblématique de Marvel (numéro 3 dans le top 100 des vilains comics selon IGN) n’est pas du tout mis en valeur et quasiment tourné en ridicule. Esthétiquement, la Fox aurait plutôt dû engager des cosplayeurs pour nous offrir quelque chose à la hauteur du personnage. Josh Trank a souhaité nous offrir quelque chose de crédible par rapport au scénario, malheureusement, ça ne prend pas. Concernant ses pouvoirs, malgré toute sa puissance, Fatalis n’est pas du tout impressionnant. Il suffit de voir la pauvreté du combat final pour s’en rendre compte…

Niveau casting, pas d’étincelles. Entre un Miles Teller qui n’a pas les épaules pour être un leader, le duo pas crédible que forme Kate Mara (en mode poker face durant tout le film) avec Michael B. Jordan et enfin un Jamie Bell inexistant durant une bonne partie du film, difficile de trouver une véritable alchimie dans cette équipe.Finalement, mon regard sur les 2 premiers films est nettement différent après avoir vu cette version 2015…

Malgré toutes les bonnes intentions de Josh Trank pour nous offrir un film différent des autres adaptations comics, difficile de prendre ce reboot au sérieux. Trop de facilités scénaristiques, des effets spéciaux inégaux, un casting moyen et surtout un Fatalis risible, toutes les craintes que les fans auraient pu avoir pour ce film se sont confirmées. Une suite est déjà planifiée pour 2017 et certaines rumeurs parlent d’un crossover avec les X-Men mais vu la qualité de cette nouvelle version, est ce nécessaire?  Ma note: 4/10


Réalisé par Josh Trank avec Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, Jamie Bell et Toby Kebell. Sortie: le 5 aout 2015. Durée: 1h47

Publicités

2 réflexions au sujet de « Critique: Les Quatre Fantastiques »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s