Critique: Mission Impossible-Rogue Nation

Mission-Impossible-Rogue-Nation-Affiche-Finale-FranceL’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

Bientôt 20 ans que Tom Cruise incarne le fameux agent secret Ethan Hunt. Devenue l’une des références incontournable des films d’espionnage, Mission Impossible a su développer un style qui lui est propre au fil des épisodes. Aux commandes de ce nouveau film, Christopher McQuarrie a la lourde tâche de succéder à Brad Bird qui nous avait livré l’excellent Mission Impossible :Ghost Protocole. À noter que le réalisateur a déjà dirigé Tom Cruise à plusieurs reprises : Walkyrie, Jack Reacher et Edge of Tomorrow. Avec 5 opus au compteur, la franchise parvient elle toujours à séduire ? La lassitude commence-t-elle à se faire ressentir ? mission-impossible-rogue-nation-motorcycle-explosion_1920_0-e1433808025568La réponse est non. Bien que la recette soit toujours la même (empêcher un fou de faire sauter le monde ou de mettre la main sur un truc interdit), elle fonctionne toujours. Le style Hunt, différent de 007, nous en met toujours plein la vue. Entouré de l’équipe IMF, on se plait toujours à voir comment l’agent secret concocte ses plans pour pénétrer dans une chambre forte ou une base ultra sécurisée. Au bout de 5 films, Mission Impossible parvient toujours à nous faire retenir notre souffle lors des séquences d’infiltration ou à nous donner une bonne dose d’adrénaline lors des courses poursuite. Mention spéciale à la séquence d’ouverture tout simplement décoiffante! On remarquera cependant que malgré toutes ces excellentes scènes d’action, le rythme de cet opus est un peu moins soutenu que Mission Impossible 4. Pour moi ce sera l’unique défaut du film.Mission--Impossible---Rogue-Nation-DI-1Tom Cruise n’a évidemment plus rien à prouver dans la peau d’Ethan Hunt mais l’acteur se surpasse toujours autant dans le rôle en réalisant la plupart des cascades. Des scènes tournées pour la plupart sans effet spéciaux afin de conférer au film un certain degré de réalisme. Aux côtés de Cruise on retrouve les habitués de la saga, Ving Rhames et Simon Pegg, toujours à l’aise dans leur rôle. Après M.I: Ghost Protocole, Jeremy Renner reprend son rôle et nous prouve qu’il est ajout bénéfique au sein de la team Mission Impossible. Rebecca Ferguson, seule femme du casting, s’en sort plus que bien dans le rôle d’agent secret ambigu. Idem pour Sean Harris qui interprète un vilain digne des films d’espionnage. Bref, un sans faute pour le casting.

 Mission Impossible: Rogue Nation réunit tous les ingrédients d’un bon blockbuster: action, suspens et une légère touche d’humour. Le film de ce mois d’aout à ne pas manquer sous aucun prétexte! Et pour ceux qui en voudraient encore plus: un sixième volet est déjà en préparation! Ma note: 8/10


Mission Impossible-Rogue Nation est réalisé par Christopher McQuarrie avec Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Alec Baldwin, Ving Rhames, Sean Harris et Simon McBurney. Sortie:le 12 aout 2015. Durée: 2h12.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s