Critique: Le Dernier Chasseur de Sorcières


Notre monde actuel repose sur un pacte fragile régissant la paix entre humains et sorcières. Ces dernières sont autorisées à vivre secrètement parmi nous tant qu’elles n’ont pas recours à la magie noire. Kaulder, membre de la confrérie de la hache et de la croix qui garantit ce pacte, chasse les sorcières insoumises depuis plus de 800 ans. Mais lorsque l’un des membres de son groupe est assassiné, la guerre est sur le point d’éclater et de faire des rues de New York un véritable champ de bataille. 

Délaissant momentanément les muscle cars et l’huile moteur, Vin Diesel s’essaie à un genre où on ne l’a jamais vu auparavant: le fantastique. On le découvre dans la peau de Klauder, un chasseur de sorcière immortel évoluant dans une société moderne qui cohabite avec le monde de l’occulte. Le film a tous les ingrédients pour plaire et les premières minutes sont assez rassurantes. Malheureusement, plus les minutes défileront  et plus « Le Dernier Chasseur de Sorcière » s’avèrera être une déception… 
Le Dernier Chasseur de Sorcière est un mélange de fantastique, thriller et action. Le côté thriller, prédominant sur les deux autres genres, plombe le film. L’enquête de Klauder n’arrive jamais à nous passionner. C’est mou et mal rythmé et ce qui est censée être le rebondissement fait « pchiit ». Ajoutez à ce rythme lent un scénario prévisible, toutes les conditions sont réunies pour que le spectateur décroche…


On regrettera donc tous ces points négatifs car le film dispose d’un univers bien « dark ». D’autant que le personnage incarné par Vin Diesel (une sorte de Constantine version muscle) est vraiment pas mal. Même si ce n’est pas un mage, on aurait aimé que le côté sortilège soit un peu plus mis en avant. Idem concernant les sorcières, leur communauté n’est pas vraiment présente à l’écran et se limite uniquement à Rose Leslie (Ygritte dans Game of Thrones) tout au long du film. Bref, les bons points du film sont sous exploités… 
Comme je le disais dans le paragraphe précédent, Vin Diesel incarne Klauder, un personnage fort intéressant. Diesel est « bad ass » tout au long du film mais lors de l’affrontement final, le personnage tombe dans les stéréotype: le héros qui se surpasse pour affronter la menace avec 2-3 ralentis pour donner plus de gueule à l’ensemble. À ses côtés, on retrouve Rose Leslie. Si l’actrice s’en sort bien dans l’ensemble, bizarrement, l’alchimie entre elle et Vin Diesel a du mal à passer à l’écran. Petite déception pour Michael Caine et Elijah Wood. Le premier est trop en rentrait par rapport aux évènements tandis que le second aurait mérité que son personnage soit plus développé…

Curieux mélange entre Constantine (pour le côté occulte) et I,Frankenstein ou encore Dracula Untold, Le Dernier Chasseur de Sorcières manque cruellement d’originalité en dépit d’un personnage principal intéressant. Le film ne révolutionne pas le genre fantastique qui tourne en rond depuis quelque temps… Ma note: 5/10


Réalisé par Breck Eisner avec Vin Diesel, Rose Leslie, Elijah Wood, Michael Caine, Òlafur Darri Òlafsson et Julie Engelbrecht. Durée: 1h47 Sortie: 28 novembre

Page Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s