Critique: Captain America-Civil War

Captain-America-3-Civil-War-Poster-IMAX
Lorsque le gouvernement impose une instance de supervision des Avengers, l’équipe se scinde en deux camps : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de défendre l’humanité sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…

2 ans après l’excellent Captain America: The Winter Soldier, les frères Russo rempilent pour les 3eme aventures de Steve Rogers avec le titre très évocateur de Captain America: Civil War. Pour les personnes ne lisant pas de comics, Civil War est l’un des plus gros et (surement) l’un des meilleurs crossover de la maison des idées de ces dernières années. Tony Stark contre Steve Rogers, chacun des hommes ralliant dans leur camp divers héros et qui finiront par s’affronter dans une bataille mémorable. Anthony et Joe Russo ont-ils réussi faire mieux que le précédent film? Aura t-on une « Civil War » aussi épique que la version comic?

1747

Bien évidemment, l’état actuel de l’univers cinématographique de Marvel nous permet pas d’avoir une histoire aussi dense que la version comic de Civil War mais les réalisateurs ont réussi avec brio à nous en livrer les principales lignes.
Les prises de positions de Steve Rogers et Tony Stark sont justifiées et chacun apporte des arguments plutôt crédibles. Avant l’échange de coups, il y a l’échange d’idée qui se déroule au cours d’une première partie qui pourra sembler un peu longue. En effet, cette partie nous met en place l’aspect politique du conflit entre Rogers et Stark, le cas Bucky et enfin les manigances de Zemo (incarné par Daniel Brühl). Mais cette exposition est aussi nécessaire pour renforcer la légitimité de l’affrontement entre Captain America et Iron Man et instaurer le débat. Depuis leur première rencontre, il y a toujours eu des désaccords entre les deux hommes, avec Civil War, ses désaccords atteignent le point de non retour.  Malgré les petites longueurs qui se feront ressentir par moment, tout ces points s’accordent assez bien et font monter la tension entre les deux camps au fur et à mesure.

Captain-America-Civil-War-War-Machine-and-Iron-Man

Le point qui mettra tout le monde d’accord, c’est bien évidemment l’action! Captain America: Civil War n’est pas du tout avare en séquence choc! Les chorégraphies des combats sont à la fois soignées et relativement bien mises en scène. C’est clair, lisible et spectaculaire. Certaines scènes relèvent carrément du geekasme! Voir les Avengers nettoyer New-York des chitauris, affronter Ultron et son armée, c’était extra, les voir s’affronter entre eux, c’est l’extase!  L’affrontement entre les deux camps est l’un des grand moment du plan que Marvel Studios nous déroule depuis 2008. La promesse d’en avoir plein la vue a été amplement tenue!

Concernant le scenario, si aux premiers abords j’ai préféré celui du deuxième opus, je dois reconnaitre que celui de Civil War est bien ficelé. En fait, le scenario de Captain America: The Winter Soldier nous permettait d’avoir un film un peu mieux rythmé que celui ci. L’un des points fort du scenario de Civil War  réside dans son rebondissement et surtout lorsqu’on découvre la véritable motivation de Zémo. Son plan est bien plus subtil qu’une vulgaire conquête du monde ou quelque chose de similaire. Zemo est le vilain le moins impressionnant des films Marvel. Le personnage est très différent de la version comic et fait bande à part durant tout le film. On est loin de l’ambitieux Crane Rouge, de l’organisation tentaculaire qu’était l’Hydra ou encore du dérangé Ultron. Zemo ressemble à monsieur tout le monde et ne semble pas dangereux. Et pourtant, l’écriture du personnage est crédible et colle parfaitement au récit. Nous avons là le plus humain des vilains Marvel et celui arrive à aller au bout de ses objectifs.

3054002-poster-p-2-enjoy-the-captain-america-civil-war-trailer-if-youve-seen-every-marvel-movie

Intéressons nous maintenant aux personnages. Inutile de revenir sur la prestation de Chris Evans, Robert Downey Jr, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Anthony Mackie etc etc… Ces acteurs connaissent leur personnage depuis plusieurs films et n’ont plus rien à prouver. On remarquera juste le ton un peu plus dramatique de Robert Downey Jr pour l’interprétation de Tony Stark. Captain America: Civil War permet de développer les deux derniers avengers qui ont rejoint le groupe: la Sorcière Rouge et la Vision. Un développement qui se fait naturellement et ne nuit jamais au récit.
Mais ceux qui attirent toute la lumière sur eux sont bien évidemment Black Panther et Spiderman. T’challa fait son entrée avec brio dans l’univers cinématique de Marvel. Il ne s’agit pas de rajouter un nouveau perso parce que c’est cool, non. Black Panther/T’challa ne fait pas un cameo mais s’intègre parfaitement à l’histoire. Le premier super héros noir des comics bénéficie d’un excellent traitement et est impressionnant dans les scènes d’action. Le costume est très réussi et le voir combattre avec son style issu du Wakanda est un pur régal. Chadwick Boseman est convaincant dans le rôle et est le plus sérieux du casting: mine sombre du début à la fin, le personnage est déterminé pour atteindre ses objectifs.  Une vraie réussite!

Captain-America-Civil-War-Spider-Man-Shield-Official

Spiderman! Certainement le personnage qui déchaine le plus les passions depuis la nuit des temps. Après Tobey Maguire, Andrew Garfield, voici Tom Holland. L’acteur est bien plus jeune que ses prédécesseurs, ce qui choquera certainement ceux qui n’ont connu Spiderman uniquement au cinéma mais une chose est sûre: il mettra tout le monde d’accord! Même je trouve son intégration au récit ne se fait pas de façon naturelle, on a là un Spiderman qui colle à l’esprit des comics: jeune, bavard durant les combats (ce qui agace toujours ses adversaires), qui fait marcher sa tête durant les combats et fait preuve d’une extraordinaire agilité! Le costume, qui reste un sujet sensible lorsqu’on parle de l’araignée, est parfait! Bref, tout comme Black Panther, Peter Parker/Spiderman fait une  entrée plus que remarqué dans l’univers que Marvel a mis en place depuis 2008. Bref, on a qu’une hâte: le revoir dans son film solo!
La seule déception au niveau du casting serait Martin Freeman. L’acteur du Hobbit ne sert pas vraiment à grand chose.

captain-america-civil-war-robert-downey-jr-chris-evans

Si vous aviez choisi un camp avant de voir le film, il se pourrait que vous vous posiez des questions sur votre choix. Le scenario de Captain America: Civil War ne donne raison ni tort à aucun des deux camps. C’est avant tout une déchirure, un drame aux allures familiales qui se déroule sous nos yeux et à la fin, on peut que déplorer cette scissure au sein des Avengers et les pots cassés. Même si on a l’impression d’avoir un Avengers 2.5, ce troisième volet des aventures de Steve Rogers fait de Captain America la meilleure trilogie de Marvel. On remarquera cependant que le film ne bénéficie que de très peu de références et que la scène post-générique n’est pas la plus excitante qu’on ait eu. Quelques défauts certes mais le spectacle qui nous est offert est excellent. Conspiration, action et humour (oui, les haters, il y a de l’humour, tant pis pour vous) sont aux rendez vous et font de ce film un excellent divertissement. Ma note: 9/10


Captain America: Civil War est prévu pour le 27 avril 2016. Réalisé par Anthony et Joe Russo avec Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Don Cheadle, Elizabeth Olsen, Chadwick Boseman, Emily VanCamp, Paul Rudd, Paul Bettany, William Hurt, Mark Ruffalo, Frank Grillo et Daniel Brühl.

suivez moi sur Instagram!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Critique: Captain America-Civil War »

  1. salut, super critique tu me rassures. Juste un point, certaines personnes ont trouvé les effets spéciaux moches à certains moments, d’accord avec elles ? merci

  2. Ping : Captain America-Civil War: l’avant-première parisienne!iere | Captain Blogbuster

  3. Ping : Critique: X-Men: Apocalypse | Captain Blogbuster

  4. Ping : Spiderman-Homecoming: Tom Holland en costume + le casting | Captain Blogbuster

  5. Ping : Top/Flop 2016 | Captain Blogbuster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s